Isfeditions
- 53 -

Quel bail choisir pour une colocation ?

Dans le cadre d’une colocation comme pour tout investissement locatif, il faut signer un bail. Les propriétaires ont le choix de proposer deux types de contrats : unique ou multiple. Chacun a ses caractéristiques et les conditions y afférant. Voici ce qu’il faut savoir afin de proposer le bon type de bail. 

L'Écriture, Stylo, Homme, Encrer, Papier

Colocation avec bail individuel pour chaque locataire

Dans le cadre d’une colocation, tous les colocataires doivent signer un bail avec le propriétaire. Ce dernier a le droit de proposer un contrat personnalisé pour chacun. Ainsi, tous les partis signent et s’engagent uniquement aux conditions qui sont dictées dans sa version. Ainsi, chacun doit respecter ses devoirs et faire valoir ses droits indépendamment des autres. Il est cependant obligatoire pour le propriétaire de préciser dans le contrat les délimitations géographiques sur lesquelles chaque colocataire pourra exercer son droit de jouissance exclusif. Les pièces communes restent, cependant, accessibles à tous. 

Colocation avec bail unique

Dans le cas d’un contrat de bail unique pour tout le monde, les colocataires doivent signer un seul et unique document. Cela implique que l’ensemble des résidents sont dans le même panier. Ce type de contrat n’inclut pas de délimitation de zones exclusives. Les signataires répartissent les espaces privés comme bon leur semble. Ce sont aussi ces derniers qui établissent le règlement de leur cohabitation. 

La plupart du temps, un contrat de bail unique implique l’inclusion d’une clause de solidarité. Ce n’est pas obligatoire mais la majorité des propriétaires ne veulent pas s’en passer. Il s’agit en fait d’une clause qui garantit que le loyer sera toujours versé dans son intégralité même en cas de départ d’un des colocataires. Les autres devront assumer. C’est aussi valable pour les charges. Les colocataires peuvent donc se retourner contre le locataire défaillant mais la somme mentionnée dans le contrat devra toujours être payé. Suivre ce lien pour plus de détails. 

Libre au propriétaire alors de proposer l’option qui lui semble le plus avantageux pour lui. Le bail unique est le plus souvent utilisé en incluant la clause de solidarité. C’est un filet de sécurité contre les défauts de paiement. 

Un désir d'expression, intervenez sur cette rédaction.

Economisez!

  1. 19 Oct. 2020Se constituer un patrimoine sans avoir à le gérer374
  2. 30 Sept. 2020Faire une simulation SCPI avant d'investir441
  3. 7 Juin 2018Le métier de comptable peut s'apprendre via une formation2096
  4. 22 Avril 2018Une réponse rapide pour votre crédit en ligne1940